Immobilier locatif : comment optimiser son rendement en 2020 ?

investissement locatif

Quel rendement pour l’investissement immobilier en 2020 ? 

L’immobilier a toujours été un investissement plébiscité par les français, et c’est encore le cas en 2020. Cependant, ce placement historiquement apprécié est-il toujours aussi intéressant ?

L’immobilier, un placement qui a la cote 

L’immobilier reste, année après année, l’un des investissements préférés des français. Et ce, loin devant des placements financiers tels que la bourse, vis-à-vis desquels les investisseurs particuliers restent encore relativement frileux.

Un investissement rassurant

Ce phénomène peut s’expliquer notamment par le côté sécurisant associé à l’achat d’un bien tangible, contrairement à des actions par exemples, qui restent virtuelles. Un appartement peut être loué, mais il peut également être utilisé par son propriétaire, ou par ses enfants lors de leurs études par exemple… les investisseurs voient en l’immobilier quelque chose de concret.

Cependant, cela peut avoir une contrepartie, à savoir que certains biens immobiliers peuvent s’avérer assez peu liquides, et donc potentiellement difficiles à revendre rapidement en cas de besoin.

L’atout du crédit

Outre cet aspect rassurant de la pierre, le principal avantage offert par l’investissement immobilier est l’effet de levier rendu possible par le recours au crédit. En effet, il est possible de financer un bien immobilier grâce à un crédit, auquel cas c’est la banque qui paye le bien.

Si l’investissement a bien été étudié, il est même possible que le bien immobilier s’autofinance, c’est-à-dire que les loyers couvrent l’intégralité des mensualités du crédit. Dans ce cas, vous vous constituez donc un patrimoine en partant de rien, sans apport ou avec un apport limité au départ, et sans effort d’épargne mensuel par la suite pour rembourser le crédit. Pour cela, l’immobilier est donc un formidable vecteur d’enrichissement à moyen / long terme, qui n’a pas d’égal.

De plus, la baisse des taux des crédits observée depuis plusieurs années n’a fait que participer au maintien de l’intérêt des ménages pour l’investissement immobilier.

Si vous souhaitez avoir un aperçu plus global des différentes possibilités qui s’offrent à un investisseur en 2020, vous pouvez voir ce comparatif des rendements des différents produits d’épargne.

La clé pour un bon rendement : l’emplacement 

Ce qui nous intéresse lorsque l’on investit dans l’immobilier est bien sûr le rendement, mais celui-ci peut varier en fonction de différents éléments, et notamment de l’emplacement.

En effet, pour être rentable, un bien immobilier acheté en tant qu’investissement locatif, doit être loué. Et la facilité à trouver des locataires peut grandement varier d’un endroit à l’autre. C’est pour cette raison que l’emplacement devrait être le critère numéro un à étudier dans le cadre d’un investissement immobilier locatif, afin d’en optimiser le rendement.

Il est généralement bon de privilégier des métropoles ou villes moyennes, dans lesquelles la demande locative est forte, sans que le prix de l’immobilier ne soit inabordable. On peut par exemple citer des villes telles que Nantes, Rennes, Toulouse, Bordeaux, Lille, Lyon… Dans ce type de ville, le rendement locatif oscille généralement entre 4 et 6%. Paris est par contre hors catégorie, avec des prix à l’achat bien souvent prohibitifs.

Cibler les villes étudiantes peut également être une bonne idée. En effet, les petites surfaces type studio, dont la cible est principalement les étudiants, sont généralement louées plus cher au m². Vous pouvez assez facilement trouver des biens de ce type avec une rentabilité avoisinant les 6%. De plus, le ticket d’entrée est moins élevé, ce qui peut vous permettre de vous lancer plus facilement, notamment s’il s’agit de votre premier investissement.

Un dernier conseil serait d’investir proche de votre lieu de résidence. L’immobilier demande une certaine gestion, il est donc préférable de vivre pas trop loin de ses biens, pour pouvoir plus facilement en assurer la gestion courante. Une autre option serait d’avoir une personne de confiance sur place qui pourrait assurer cette gestion, ou de confier cette dernière à une agence, mais en acceptant par conséquent une diminution du rendement.

Investir près de chez soi constitue un avantage avant même l’achat. Le fait de connaître la région peut permettre de savoir quelles villes, et même plus précisément quels quartiers cibler, pour dénicher le bien idéal, qui vous procurera le meilleur rendement.

Laisser un commentaire